L'AATIP : 2007-2012...

Dernière mise à jour : avr. 7


L'AATIP (Advanced Aerospace Threat Identification Programme) est le programme secret de recherche sur les OVNIs qui a déclenché une vague médiatique sur les opérations secrètes de l'armée américaine ces dernières années. D'abord niée par l'armée, l'accumulation de preuves et le témoignage de l'ancien directeur de l'AATIP a contraint le Pentagone a officiellement reconnaître l’existence d'un programme d'enquête sur les OVNIs.


L’AATIP est un programme avancé secret d’identification des menaces aérospatiales financé par le Ministère de la défense américain de 2007 à 2012. Le programme a été financé à hauteur de 22 millions de dollars sur une période de 5 ans. A l’origine du projet se trouve le Sénateur Harry Reid qui croit aux OVNIs. L’AATIP a travaillé, entre autres, sur 38 programmes de recherches (Consultables ici) effectués via l’entreprise "Bigelow Aerospace". Parmi la quarantaine d'études financées, se trouvent des projets traitant de nombreux domaines, allant des capes d'invisibilité aux armes laser, en passant par des travaux plus généraux de physique et de science des matériaux avancés. Tous les sujets traités ont un dénominateur commun : les OVNIs. Le rapport sur l'état actuel de la science sur la cape d'invisibilité a par exemple servi à savoir si un objet volant disparaissant instantanément pouvait être de fabrication humaine. Mais l'AATIP avait surtout un rôle d'enquête sur les menaces d'armes aérospatiales avancées étrangères présentes et futures.


Le programme aurait rédigé un rapport de 490 pages sur les incidents ou observations d'OVNIs. Certains documents ont depuis fuité. Parmi eux, trois vidéos d’OVNIs filmées par des avions de chasse américains ou encore le résultat de l’enquête sur l’incident du Nimitz.




En 2017, le New-York Times et Politico, affirment que le programme a perduré au-delà de 2012. Face aux articles accumulant les preuves et le témoignage du directeur démissionnaire de l’AATIP, Luis Elizondo, le Pentagone se voit dans l’obligation de reconnaître l’existence de ce programme. Son but est de détecter, analyser et cataloguer les PAN (Phénomènes aériens non identifiés) qui pourraient constituer une menace pour les États-Unis. L'AATIP sera officiellement remplacé en 2020 en par l’Unidentified Aerial Phenomenon Task Force (UAPTF).



97 vues0 commentaire