L'OVNI qui survole une base américaine a été filmé

Dernière mise à jour : avr. 7

En février 1995, l’émission de télévision américaine «Hard Copy» diffuse la vidéo d’un objet filmé au-dessus de la base de missiles de Nellis proche de Las Vegas. L’enregistrement aurait été dérobé et partagé par un ancien opérateur radar de la base. Quelques mois plus tard, en décembre, l’émission « Sightings » diffuse de nouvelles images. Retour détaillé sur ces vidéos.



Les bandes originales de ces vidéos aurait été sorties clandestinement par un employé de l’entreprise gérant les systèmes de surveillance de la base militaire de Nellis. Des copies aurait été faites et vendues à Paramount Studios qui produit les deux émissions ayant diffusé les vidéos, «Hard Copy» et « Sightings ». La première vidéo a été filmée sur une zone de la base appelée S-30 et la seconde sur la zone dénommée S-13 comme cela est précisé sur les données de l’écran. La caméra est de type « suivi », c’est à dire qu’elle a pour rôle de suivre une cible. Cela qui explique le tremblement de l’image. Face aux mouvements erratiques de l’objet, la caméra a du mal à se verrouiller, ajustant constamment l'angle et le zoom en fonction des mouvements de l’OVNI. Au bout de plusieurs minutes, un opérateur radar humain prend le contrôle de la caméra mais il ne parvient pas à fixer l’objet.

L’analyse des données affichées sur l’écran permet de mieux comprendre les déplacements de l’objet. Un travail minutieux a été fait pas Martin J. Powell. Grâce à la topographie du terrain, la localisation du soleil, il a réussi à situer le lieu exact de l’observation, la date et l’heure.


Mais quel est cet objet ?


L’intérêt de cette vidéo est que l’OVNI se déplace. Il est filmé sous plusieurs angles et à plusieurs distances. Cela permet ainsi d’étudier sa forme. Beaucoup d’analystes ont décrit cet objet comme étant un nuage flou et gazeux ou un objet changeant de forme. Il apparaît clairement que cet OVNI possède en son centre une masse sombre entourée de deux lobes latéraux et un lobe dorsal. Le début de la vidéo montre un objet sombre se déplaçant lentement puis effectue des manœuvres hasardeuses en se rapprochant de la base. Il monte alors rapidement en altitude tout en gonflant du bas, de l’intérieur vers l’extérieur. A ce stade de la vidéo, l’objet ne ressemble plus à sa forme initiale. On peut observer que les lobes latéraux intègrent des structures semi-circulaires qui bordent leur périmètre. L’OVNI semble effectuer des petits sauts dans l’air. Au cours de cet enregistrement, les lobes ne cessent de changer de forme selon le positionnement et l’altitude de l’objet. Ces variations de formes peuvent être une illusion d’optique liée au reflet du soleil ou d’une lumière émanant de l’objet. A la fin du film l’OVNI, semble se positionner pour faire face à la station radar avant de faire demi-tour et de s’éloigner.



Des opérateurs vidéos perdus


Dans la vidéo, il est très intéressant d’écouter les échanges des opérateurs radars qui s’interrogent sur la nature de l’objet. Ces militaires ont pour mission, grâce à ces caméras, de filmer les déplacements des avions et des hélicoptères en exercice afin de faire des retours aux pilotes sur leur trajectoire de vol. Ils ont donc l’habitude de reconnaître les cibles à filmer.


Opérateur 1 : « C’est un hélicoptère !… C'est pourquoi il est si lent.

Opérateur 2 : Ah! Ce sont peut-être des débris qui dérivent. C’est un point circulaire mais il ne ressemble à aucun point circulaire qu’on a l’habitude de voir. Une idée de ce que ça pourrait être ?

Opérateur 1 : Pour moi, c’est un hélicoptère. En fait, je n’arrive pas à l’identifier. C’est bien un hélico ? Mais qu’est-ce que c’est ? Je n’en sais rien. Je n’en ai pas la moindre idée. 

Opérateur 2 :  On dirait un…il monte, il monte d’un coup.

Opérateur 1 : C’est un ballon alors ? Je n’ai aucune idée de ce que c’est mec.

Opérateur 2 : Je pense que c’est un hélicoptère.

Opérateur 1 : Mais qu’est ce que c’est que ce truc ?

Opérateur 2 : Quel est son numéro d’identification ?

Opérateur 1 : Je ne peux même pas te dire ce qu’est ce truc. Il doit monter à 3000 mètres secondes.

Opérateur 2 : Il a une forme bizarre. »


Désirant voir l’objet de ses propres yeux, un opérateur sort de la cabine. On peut entendre la porte grincer.


Opérateur 1 : « Tu le vois ? Tu le vois ? »


Complètements dépassés, les opérateurs entrent en contact avec le central et tentent d’identifier l’objet sans succès.



L'OVNI se déplace intelligemment


Grâce à des points de repère et aux données numériques du radar présents sur le film, il a été possible de calculer les manœuvres et la vitesse :

  • L’objet a pu parcourir 21 kilomètres en 6 secondes

  • Sa vitesse passe instantanément de très lent à très rapide

  • Il peut se déplacement aussi bien latéralement que verticalement

  • Ces changements de directions ne correspondent à aucune technique de mouvement conventionnel


Toutes ces images ont été analysées par des scientifiques, des experts en image et des experts de l’aviation mais personne n'a jamais été en mesure de fournir une explication rationnelle à cette observation. Il n’y a eu aucune réaction officielle de la part des autorités. Que cela soit sur son mode de propulsion ou sa capacité à effectuer de telles manœuvres, le mystère reste entier sur cet OVNI.



La vidéo brute + Reportage complet de l'émission "Hard Copy"



503 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout