Le directeur des renseignements de Trump confirme l'existence d'OVNIs.

John Ratcliff a été directeur du renseignement national sous la présidence de Donald Trump de 2020 à 2021. Sa fonction consistait à intégrer les renseignements étrangers, militaires et nationaux dans la défense de la patrie et des intérêts américains à l’étranger. Directement rattaché au Président américain, il exerce son autorité sur l’ensemble de l’appareil de renseignement. Son poste est un des plus importants de l’administration US.

Interrogé le 29 mars 2021 par la journaliste de Fox News Maria Bartiromo, l’ancien directeur des renseignements parle librement des OVNIs. Retour sur cette interview.


Maria Bartiromo : « John, vous êtes grâce à votre ancien poste de directeur des renseignements, la personne après le président, la plus informée sur ce qui concerne la défense nationale. Cela fait longtemps que je souhaitais vous poser cette question : Je veux vous questionner sur les OVNIs. Le Pentagon doit sortir un rapport d’ici le 1er juin rédigé par une unité d’enquête sur les OVNIs. Pourriez-vous nous dire si des OVNIs ont été observés ? »


John Ratcliff : « Oui, nous avons de nombreux rapports sur ce qu’on appelle des phénomènes aérospatiaux non identifiés. C’est un programme qui est actif depuis plusieurs années. Une Task Force créée par la loi de la défense Nationale et il y a en effet un rapport qui va être publié par le Pentagon, le Secrétaire de la défense et le directeur du renseignement. Je voulais que ce rapport sorte avant que je ne quitte mes fonctions mais on a pas réussi à rendre ce rapport assez déclassifié pour qu’il puisse être rendu publique. Mais en toute franchise, il y a eu d’autres observations d’OVNIs qui n’ont pas été rendues publiques. Par observations, je veux dire des objets qui ont été observés par des pilotes de l’armée de l’air, par des satellites. Ces objets effectuent des mouvements qui sont très difficiles à expliquer, qui sont impossibles à reproduire car nous n’avons pas la technologie pour effectuer ces manœuvres. Ils se déplacent à des vitesses dépassant le mur du son sans provoquer de bang supersonique. Pour résumer, on observe des choses qu’on a du mal à expliquer. Il y a pas mal de cas. Toutes ces informations sont en cours de rassemblement et seront rendues publiques pour que les américains en soient informés. Maria, lorsqu’on observe ces choses, on cherche toujours à trouver une explication rationnelle, comme des causes climatiques ou des perturbations visuelles, parfois on se demande même si nos adversaires possèdent des technologies qui sont en avance sur nous. Mais souvent, nous n’avons pas d’explications face aux choses qu’on observe et quand ces informations seront déclassifiées, je serai en mesure d’en parler plus librement. »



Maria Bartiromo : « Waw. Pourriez-vous nous dire où se passent ces observation ? »


John Ratcliff : « Partout dans le monde. Il y a eu des observations dans le monde entier. Et quand je dis observations, ce n’est pas qu’un seul pilote ou qu’un seul satellite, nous avons de multiples outils d’observations qui observent ces phénomènes aérospatiaux non identifiés. Nous avons quelques preuves d’observations qui n’ont pas encore été rendues publiques. Je pense que c’est très sain que ces informations deviennent publiques pour que les américains puissent être informés de ce que nous observons »


Cette intervention est importante car jamais auparavant un fonctionnaire aussi haut placé dans l’administration a officiellement évoqué toutes ces informations concernant les OVNIs dans la presse quelques mois après avoir quitté ses fonctions. Rendez-vous en juin pour découvrir le rapport d’enquête sur les OVNIs.



387 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout