OVNI de Westall High School : des témoins et l'armée qui menace

Le 6 avril 1966, les élèves et enseignants de Westall High School ont été témoins de l'apparition d'OVNIs à Clayton South, en banlieue de Melbourne en Australie. Pourtant, officiellement il ne s'est rien passé.



6 avril 1966. Westall High School  : L'observation des OVNIs


Durant la récréation de 11h, plus de 200 élèves et enseignants se trouvent à l’extérieur de l'école. Leurs regards sont attirés par une forme grise/argentée en forme de soucoupe qui plane dans le ciel. Le disque semble immobile puis disparaît derrière une ligne de pins. Il semble être accompagné d'autres OVNIs plus petits.


Terry Peck, élève et témoin de l'observation raconte en 2016 à la chaîne de télévision australienne Channel 10 puis en 2021 à 7news: «  Au bout de 10 minutes, le grand disque a atterri. J'ai alors sauté au dessus de la barrière et couru vers l'OVNI qui était juste devant moi. Il y avait deux autres élèves arrivés avant moi. L'une s'était évanouie, l'autre était dans un état d'hystérie. J'ai pu observer l'OVNI durant 2 minutes.  »


Westall High School en 1966.

20 minutes après son apparition, l'objet reprend de l'altitude à grande vitesse et part vers le nord-ouest. Certains témoins affirment que l'OVNI était accompagné par des objets plus petits. Terry Peck précise  : «  Puis il a décollé et a plané en mode stationnaire à 3 mètres du sol avant de se positionner à la verticale et a disparu presque instantanément vers le ciel.  En regardant en l'air j'ai pu observer les deux autres OVNIs ». La directrice de l'école Jacquie Argent confirme  : «  J'ai vu l'OVNI atterrir, je me suis dirigé vers l'OVNI et c'est là que j'ai vu l’élève Tania hystérique. Je l'ai ramené à l'école. » Terry Peck poursuit  : «L'OVNI était une fois et demi plus grand qu'une voiture berline, circulaire, argenté, des lumières violettes autour, pas de fenêtres, un peu de chaleur en dessous et un bruit de bourdonnement.  »



La presse arrive à Westall High School...


Une équipe de télévision de Channel 9 arrive rapidement sur les lieux. Procédure habituelle  : elle interview des élèves, pose des questions aux témoins, filme des images. Des élèves et des professeurs vont sur le lieu de l'atterrissage présumé et constatent au sol un cercle d’environ 10 mètres de diamètre dans lesquels les herbes hautes sont aplaties et sèches. Le caméraman de Channel 9 s'empresse de filmer ces traces. Une enseignante affirme au journaliste qu'elle a pu prendre en photo l'OVNI dans le ciel.


...Suivie par l'armée australienne qui menace


L'élève et témoin de l'observation, Joy Clarke raconte à Channel 10 en 2016  : «J'étais interviewé à l'époque par Channel 9 juste après l'incident quand un homme en uniforme bleu est arrivé, a posé sa main sur mon épaule et m'a ordonné d’arrêter de parler. Il s'est adressé au caméraman et au journaliste pour leur dire de partir.  » Le site d’atterrissage est aussitôt interdit d’accès et investi par des militaires. Ils relèvent les taux de radiation dans la clairière où se situent les traces de l'OVNI.


Dessin d'après le témoignage des élèves

Joy Clarke poursuit  : «  L'armée est arrivée peu de temps après l'observation. Trois jeeps sont arrivées et des militaires ont installé du matériel de camouflage sur le lieu de l'atterrissage.  » Les élèves sont tous réunis dans le gymnase par le directeur de l’école qui leur demande de ne pas communiquer sur cet objet volant. Des élèves affirment aussi avoir été interrogés par des hommes en costume sombre leur expliquant que l'OVNI était un exercice de défense top secret. Joy Clarke raconte  : « Nous avons tous été rassemblés et il nous a été dit que nous n'avions rien vu, que c'était un ballon météo, que nous étions hystériques et que si nous en parlions nous aurions des problèmes.  » L'enseignante ayant pris des photos se fait confisquer son appareil et est menacée de voir sa carrière s’arrêter si elle parle à quiconque de l'observation.



Les témoins de Westall High School tenus au silence, les preuves sont supprimées


The Dandenong Journal, avril 1966.

Quelques jours après l'observation, le Dandenong journal explique dans un article qu'il est impossible de comprendre cette observation car tous les témoins refusent de parler après que des représentants de l'administration australienne leur ait ordonné de ne plus jamais évoquer le sujet.


Le site d’atterrissage de l'OVNI est ensuite volontairement brûlé par l'armée pour éloigner les curieux. De l'herbe y est rapidement replantée. Le reportage de Channel 9 fait le jour de l'observation n'a jamais été diffusé et lorsque l'affaire refait surface quelques années plus tard,  les journalistes découvrent que les images ont curieusement été supprimées des archives de la chaîne.





C'était un ballon météo, pas un OVNI


Les différentes hypothèses évoquées à l'époque pour expliquer cette observation sont les thèses habituelles  : hystérie collective, essais aéronautiques, manche à air utilisée pour l’entraînement d’avions militaires au tir sur cible mouvante, ballon météo...


Le journal australien The Age écrit à l'époque  : «  Le Bureau météorologique a lâché un ballon à Laverton à 8h30 et le vent d'ouest soufflant à ce moment-là aurait pu le déplacer dans la zone où l'observation a été rapportée. Certains petits avions ont tourné autour du ballon.  » Or, après vérification, il a été prouvé qu'aucun pilote commercial, privé ou de l'armée n'avait été signalé dans cette zone.


Selon l'auteur ufologue Keith Basterfield, un ballon échappé du projet de ballon à haute altitude HIBAL (utilisé pour surveiller les niveaux de rayonnement après les essais nucléaires britanniques à Maralinga) serait une des explication probable. L'ufologue aurait récupéré des documents dans les Archives nationales et l'ancien ministère des Approvisionnements indiquant qu'un ballon d'essai lancé depuis Mildura aurait peut-être été dévié de sa trajectoire et serait descendu à Clayton South dans un enclos près du lycée Westall.




Westall High School  : 55 ans après, de nouveaux témoins parlent


En 2021, Ross Coulthart journaliste du média australien 7news récompensé par de nombreux prix d'investigation, a réuni les témoins de Westall High School pour un reportage. Beaucoup ne s’étaient jamais revus depuis l'école. Il leur a demandé de dessiner chacun de leur côté de ce qu'ils avaient vu ce jour là. Chose stupéfiante  : tous les dessins se ressemblent.



Le journaliste est également parvenu à trouver un nouveau témoin, adulte à l'époque des faits, il accepte de témoigner 55 ans après l'observation. Il confirme la forme de l'objet, ses déplacements et les menaces de l'armée. L'ancien enseignant, Andrew Greenwood, décide aussi de témoigner auprès de 7news Australia  : «  C'était un objet presque cylindrique en forme de cigare. Quatorze jours plus tard, une personne en civil et une en uniforme de militaire m'ont dit que je me trompais et que je n'avais rien vu. Il m'ont dit que de toute évidence, j'étais alcoolisé sur mon lieu de travail, que cela pouvait remonter au ministère et que je perdrais surement mon travail.  Douze mois plus tard, le représentant du président des Etats-Unis, James E. McDonald est venu m'interroger pour savoir ce que j'avais vu. »

James E. McDonald était un physicien américain qui travaillait pour la marine américaine. Il est surtout connu pour ses recherches sur les OVNIs. Il a déclaré à la télévision australienne qu'il avait enquêté sur les observations d'OVNIs en nouvelle-Zélande et en Australie et que les témoignages évoquaient les mêmes observations qu'aux Etats-Unis.


En 2021, la directrice de l'école rapporté à Chanel 10 qu'une élève et sa famille aurait même volontairement ou involontairement disparu : «  Je n'ai plus jamais revu Tania, la fille devenue hystérique après s'être approchée de l'OVNI. Je me suis rendu à son domicile quelques jours après l'évènement pour prendre de ses nouvelles. Une femme a ouvert la porte et m'a affirmé en anglais qu'aucune Tania n'habitait ici. Or la famille de Tania ne parlait pas anglais. Ils étaient yougoslaves.  »




Une photo apparaît 55 ans après


Photo de l'OVNI dans Top Secret UFO Projects sur Netflix

Rebondissement en 2021 dans l'émission Top Secret UFO Projects sur Netflix. On y découvre une photo polaroid prise par un jeune ingénieur dans son jardin à 17 km de l'école et deux jour avant l'observation par les élèves et les enseignants. Son témoignage coïncide avec celui des enfants. La soucoupe qui semble métallique à l’horizontale se positionna ensuite à la verticale et disparu à une vitesse incroyable. The victorian flying saucer community, une association spécialisée sur la thématique OVNI, a pu analyser la photo et en conclure qu'il n'y avait eu aucun montage.



Le parc de jeux recouvrant le lieu d'atterrissage de l'OVNI

Officiellement, l'armée australienne n'est jamais intervenue le 6 avril 196 à l'école de Westall. Aujourd'hui, un parc de jeux recouvre le lieu présumé de l’atterrissage. Ironie (in)volontaire, le jeu principal est en forme de soucoupe.



 

Reportage de Channel 10 qui revient sur l'observation de Westall High School 50 ans après

 




288 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout